Adieu Le Monde, vive Reporterre

Hervé Kempf, après avoir passé 15 ans au journal Le Monde, explique les raisons de son départ (notamment suite à la censure d’une partie de son travail concernant la lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes) et ce que furent ses derniers mois là-bas. À lire sur le site reporterre.net.

On  lira avec intérêt les réponses patronales à ce texte. À Agone, au Monde et ailleurs les patrons s’offusquent toujours que des salarié·e·s puissent émettre publiquement des critiques sur les boîtes où ils/elles bossaient.

Publicités
Cet article a été publié dans Un pas de côté. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s