La Maison d’édition Agone dans la tourmente

Crise de nerfs aux éditions Agone

Les éditions Agone dans la tourmente. Plusieurs anciens salariés de l’association se plaignent d’avoir été victimes de «harcèlement» de la part de la direction. Entre fin 2012 et début 2013, cinq d’entre eux ont quitté la maison d’édition marseillaise, célèbre pour avoir publié notamment une Histoire populaire des Etats-Unis d’Howard Zinn.

«Sauver ta peau !»

RM, par exemple, affirme avoir vécu un «enfer» au travail avec un «niveau d’agressivité et de mépris très fort». «Tu ne t’attends pas à vivre ça dans une structure militante qui défend l’émancipation et les luttes sociales, explique-t-il. Quand on vit à l’intérieur l’inverse du discours extérieur, c’est extrêmement troublant. A un moment donné, tu ne penses plus qu’à une chose : sauver ta peau !» Avec d’autres, il demande la convocation d’une assemblée générale pour «régler les problèmes». «C’est à nous d’empêcher que ces choses-là continuent», indique BE, lui aussi ancien salarié. Contacté, le directeur éditorial de la maison d’édition, TD, n’a pas souhaité répondre.

Mickaël Penverne

Article paru dans le journal 20 minutes  du 20 septembre 2013 (édition Marseille-Provence) suite à une conférence de presse organisée la veille par Le Musée de l’Europe & de l’Afrique et Editions Agone Canal historique.
Publicités
Cet article a été publié dans À lire et à écouter ailleurs. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s